2 Comments

  1. Jean-Francois BOUILLY

    Merci Philippe, et que dire des frais directs ou surtout indirects prélevés par les autres intermédiaires financiers (brokers, …)

    • Philippe Maupas, CFA

      On ne peut évidemment rien dire des frais de courtage qui sont déduits de la valeur liquidative, même s’il serait bien entendu utile d’en connaître le détail. On peut en revanche continuer à s’insurger contre la pratique malheureusement légale en France des commissions de mouvement, qu’on peut arriver à quantifier par déduction à partir des frais courants, qui peuvent peser très lourd et qui sont encore trop souvent perçues en tout ou partie par la société de gestion ou par le dépositaire, qui appartient parfois au même groupe que la société de gestion. Cet énorme conflit d’intérêt ne peut se résoudre que par la prohibition de cette détestable exception française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *