Catégories
Général

2016, l’année des ETF vue par BlackRock

BlackRock vient de publier son panorama global des ETF pour 2016.

Plus précisément, BlackRock s’intéresse aux Exchange Traded Products (produits cotés en bourse), à savoir les ETF – Exchange Traded Funds – qui sont juridiquement des fonds, et les ETN – Echange Traded Notes – qui sont juridiquement des obligations.

L’étude de BlackRock est accessible ici (lien réservé aux investisseurs institutionnels du Royaume-Uni).

Une collecte record en 2016

Les ETP enregistrent un nouveau record annuel, avec une collecte nette de 375,9 milliards de $.

En collecte nette positive : les actions Etats-Unis, les obligations indexées sur l’inflation Etats-Unis (TIPS), les actions émergentes globales.

Stables : le crédit qualité d’investissement et la dette émergente.

En collecte nette négative : les actions européennes.

Source : BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

La croissance de long terme est impressionnante, l’encours total atteignant 3505 milliards de $.

BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Etats-Unis über alles

Les Etats-Unis dominent toujours très largement le paysage des ETP, tant en flux qu’en stocks.

BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

L’Europe existe un peu, mais ne pèse que 16% des encours. Le Canada est un gros utilisateur, sa population n’étant que de 35 millions d’habitants.

Source des données : BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

iShares, roi des ETP

3 émetteurs dominent le marché :

  • iShares (BlackRock), avec une part de marché de 36,9%, en baisse par rapport à l’année précédente ;
  • Vanguard, avec une part de marché de 18,5%, en hausse sensible ;
  • State Street, avec une part de marché de 15,4%, en légère hausse.

Un seul émetteur français dans le top 10  : Lyxor, 8ème, ne pèse que 1,6% et sa part de marché globale s’est effritée.

BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Les acteurs français tirent leur épingle du jeu en Europe, où Lyxor est numéro 3 et Amundi numéro 6.

BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Smart Beta : vive les dividendes

Le Smart Beta est très en vogue. En 2016, les différentes stratégies actions ont attiré 52,8 milliards de $, dont la moitié sur les stratégies dividendes, et un quart sur les stratégies à faible volatilité.

Le total pesait 322 milliards à fin 2016.

BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Montée en puissance de l’obligataire

Les actions restent la classe d’actifs la plus importante.

Source des données : BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Mais l’obligataire a connu une forte progression en 2016.

Source des données : BlackRock Global ETP Landscape – Décembre 2016

 

Comme on le dit en anglais, « there is nowhere to hide », les gérants actifs n’ont plus d’endroit où se cacher. Attaqués depuis des années sur les actions, les voilà menacés également sur l’obligataire.

Seuls refuges pour le moment, la gestion diversifiée et les stratégies de performance absolue. Pour combien de temps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.