Catégories
Speed Reading

La Grande Désillusion

Grâce à mon père, qui était agent général d’assurances Aviva, j’ai souscrit à un contrat d’assurance vie de l’Afer il y a fort longtemps. Mes filles sont également souscriptrices. C’est un peu une affaire de famille.

C’est dire si j’attendais avec impatience le lancement du PER Individuel de cette association qui avait en son temps (l’Afer a été créée en 1976) révolutionné l’assurance vie.

Je suis tombé de haut. Voici pourquoi.

Le PER individuel s’appelle Afer Retraite Individuelle. Les frais sur versement maximum sont de 3%. Il n’y en a plus pour le contrat d’assurance vie sur les unités de compte, et ils sont de 0,5% sur le fonds euros.

Retour en arrière.

Les frais de gestion maximum sont de 1% sur les unités de compte pour la gestion libre. Il sont de 0,475% pour le contrat d’assurance vie, le PER est donc plus de 2 fois plus cher.

Retour en arrière.

Afer Retraite Individuelle donne accès à un support en euros différent de celui du contrat d’assurance vie, aux frais de gestion de 1%. Ceux du fonds en euro du contrat d’assurance vie sont de 0,475%, le PER est donc plus de 2 fois plus cher.

Retour en arrière.

Le PER donne accès à 80 unités de compte en gestion libre, dont 27 gérées par Aviva Investors (33,75% de l’offre). Il n’y a aucun ETF. Je répète : il n’y a aucun ETF. La liste des supports est ici, elle mentionne le taux de rétrocessions de commissions.

Si l’Afer fut pionnière en son temps, elle rate aujourd’hui magistralement l’occasion de donner accès à des supports indiciels à bas coûts. Est-ce le propre des révolutionnaires de finir par s’embourgeoiser ?

Afer Retraite Individuelle donne accès à deux offres de gestion sous mandat à 1,50% de frais annuels : Aviva Investors France (15 unités de compte dont une gérée par la société), Rothschild & Co AM Europe (16 unités de compte dont 7 gérées par la société).

Les 3 profils de gestion évolutive sont investis à 100% en fonds Aviva Investors sélectionnés par Aviva Retraite Professionnelle.

Je ne souscrirai pas à Afer Retraite Individuelle et j’attends avec impatience et sans trop d’espoir le lancement d’un PER individuel donnant accès à des ETF en gestion libre.

Pour le moment, PER rime avec grand bond en arrière. Comme souvent en France, l’avantage fiscal à l’entrée va se payer très cher sur la durée.

Il me semble urgent d’attendre.

Photo : Mitchell Hollander sur Unsplash

2 réponses sur « La Grande Désillusion »

et encore… on n’a pas les TFE :-)…

et en rétrocessions, c’est pas les champions de la négo…

Un beau contrat aviva à l’ancienne camouflée dans un verbiage « AFER »… quelle tristesse pour une association qui avait disrupté l’assurance vie… avant meme que le terme n’existe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.