2 Comments

  1. Bonjour Philippe. Bravo pour cet article très spirituel. Mais il manque, me semble-t-il, un petit commentaire sur les agences de « notation » (Morningstar, Quantalys, Sauren, CityWire, etc) qui ont décerné, juqu’à en être aveuglés, des milliards d’étoiles brillantes à Bruno Crastes et ses équipes. Comment ceux-là expliqueront-ils qu’ils ne connaissaient pas H2O? Asinus asinum fricat…
    Antoine Bory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.