2 Comments

  1. Ronan

    Je tente une explication pour « le partage des bénéfices … frais fixes moindres dans le cas contraire. ». En fait ils sont moindres que s’ils étaient plus 😉 « dans le cas contraire » (perte) les *seuls* frais fixes sont « moindres » que dans le cas où le fonds fait des gains et facture les frais fixes + la commission de surperformance. Si on intégrait la commission de surperformance aux frais fixes (elle disparaitrait donc), les frais fixes seraient supérieurs dans tous les cas (gain ou perte). C’est une question de point de vue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.