6 Comments

  1. Florent

    Votre article est passionnant !

    Le point de vue d’Aswath Damodaran selon lequel l’approche value est devenue trop rigide, « mécaniste » d’une certaine façon, pour fonctionner est intéressant. J’imagine en effet que ne serait-ce que la prolifération des normes comptables (US GAAP, IFRS etc) à travers le monde et leurs multiples interprétations/implémentations possibles par le management (qui produit les comptes) ou les gestionnaires actifs (qui les analyse) a sérieusement changé la donne depuis Benjamin Graham ou les décennies à succès de Warren Buffett.

    Le facteur momentum est intéressant et performant ces dernières décennies, mais au final quand on passe à la pratique en l’implémentant quantitativement par exemple dans un fonds ETF on risque peut-être de se retrouver avec la même rigidité que le facteur value…

    S’agissant des EFT européens Vanguard, je regrette qu’ils soient toujours systématiquement plus chers que leurs équivalents américains. Quand on voit qu’aux US on peut acheter un VT pour 0,08%, c’est cadeau ! Je suppose que les normes UCITS n’ont pas aidé à faire baisser les prix…

    A noter qu’on peut trouver chez Amundi un ETF MSCI World pour 0,18% (LU1437016972) et un ETF MSCI Emerging pour 0,20% (LU1681045370) et répliquer ainsi un World ACWI pour un peu plus de 0,18%. Ces fonds sont disponibles dans certaines bonnes assurances vie en ligne.

    • Philippe Maupas, CFA

      Oui, les 2 ETF Amundi sont parfaits, mais ce serait tellement mieux s’il y avait une solution unique, intégrant les petites capi. Edouard Petit me signale dans ce forum qu’un tel ETF existe chez SPDR, pour des frais de 0,4%.

  2. Youssef

    Philippe,

    Tout d’abord, un grand merci pour votre excellent blog et votre compte Twitter, que je suis avec grand plaisir et qui sont de véritables mines d’or pour ceux qui s’intéressent à la gestion d’actifs.

    Edouard, je profite également de votre intervention dans la discussion pour vous féliciter pour votre remarquable ouvrage « Créer et Piloter un Portefeuille d’ETF» qui a radicalement changé mon approche des investissements financiers.

    Concernant l’ETF SPDR MSCI ACWI IMI, outre son niveau relativement élevé de frais de gestion (0,40%), cet ETF ne comporte que 1399 lignes (selon le dernier reporting) pour un indice comprenant près de 9000 titres. Cela fait moins de lignes que l’ETF SPDR MSCI ACWI (2461 lignes), répliquant l’indice MSCI ACWI, qui est un sous-ensemble du MSCI ACWI IMI, ce qui est surprenant. Cela peut expliquer à mon sens l’écart de performance important avec l’indice.

    A noter également une tracking error annualisée relativement élevée de 0.38% sur 3 ans (contre 0.19% pour l’ETF SPDR MSCI ACWI). Dommage que l’on n’ait cette tracking error que sur 3 ans, alors que la surperformance de l’ETF sur l’indice est survenue entre les années 2011 et 2016…

    Une explication plus marginale (mais pas négligeable) à la surperformance de cet ETF à réplication physique par rapport à l’indice de référence (le MSCI ACWI IMI Net Total Return) serait sa domiciliation en Irlande, permettant de réduire le taux d’imposition à la source des dividendes pour les titres des sociétés domiciliées dans un pays ayant une convention fiscale avec ce pays. Rien que sur les actions US, cela fait actuellement 0,17% de surperformance annuelle par rapport à l’indice de référence (en prenant un taux de dividende de 2,0% pour les actions US, un poids de celles-ci dans le fonds de 57,0% et un taux d’imposition à la source sur les dividendes des titres US de l’ETF de 15% du fait de la convention fiscale entre les 2 pays, contre un taux de 30% retenu par MSCI dans l’indice MSCI ACWI IMI Net Total Return ).

    Je précise qu’il ne s’agit là que de mon interprétation ; je suis bien sûr preneur de toute autre explication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.