Catégories
Règlementation

Robert Ophèle au Sénat

Robert Ophèle, président de l’Autorité des marchés financiers, a été auditionné le le 10 mars par la commission des finances du Sénat.

Voici ma synthèse de son audition, dont l’intégralité est disponible ici.

Interrogé sur l’affaire GameStop, il a parlé de « la magie du zéro commission » et a expliqué le « payment for order flow » (PFOF).

A mon avis en en faisant une présentation erronée.

Dans le système du PFOF, déclare-t-il,

on n’est pas sûr d’avoir le meilleur prix pour le client d’origine.

Il laisse entendre que le PFOF n’est pas de la « best execution », laquelle est mandatée en Europe par la directive MIF.

Or, sauf erreur de ma part, tous les courtiers aux Etats-Unis ont une obligation de « best execution », que la transaction se fasse directement en bourse ou via un teneur de marché comme Citadel Securities ou Virtu, qui paie l’intermédiaire (comme Robinhood) qui lui transmet les ordres de ses clients.

Je suis maintenant presque convaincu que le PFOF permet aux investisseurs non professionnels d’avoir une meilleure exécution (via un price improvement) que celle qu’ils auraient si leurs ordres étaient directement envoyés en bourse1.

Et donc que les investisseurs européens ont une moins bonne qualité d’exécution que leurs homologues étatsuniens, c’est à dire qu’ils achètent trop cher et ne vendent pas assez cher.

Cet article paru sur le site d’Andreesen Horowitz est ce que j’ai lu de plus clair à ce sujet : Breaking Down the Payment for Order Flow Debate.

 

Robert Ophèle est revenu sur l’affaire H2O AM.

Il mentionne une « campagne d’opinion [à l’été 2019] qui dit ‘c’est bizarre que ces fonds soient investis dans des actifs Tennor' ».

En réalité, cette « campagne d’opinion » était un article de Robert Smith et Cynthia O’Murchu du Financial Times, parfaitement documenté (« H2O Asset Management: illiquid love »).

Le terme « campagne d’opinion » est à la fois erroné et inapproprié.

Il affirme que « H2O n’est pas pour [lui] une question de liquidité, c’est une question de valorisation. »

Pourquoi pas, le problème de valorisation étant lui-même intimement lié à l’illiquidité des titres émis par les sociétés du groupe Tennor contrôlé par Lars Windhorst.

Il nous apprend que sur les 10 milliards d’euros d’encours présents dans les 7 fonds suspendus à partir de fin août 2020, 40% étaient détenus en France et 30% en Italie.

Et regrette la multiplicité des régulateurs impliqués dans cette affaire : la FCA au Royaume-Uni qui supervise la société de gestion, domiciliée là-bas ; l’AMF qui supervise les fonds de droit français et ses homologues qui supervisent dans leurs pays respectifs les fonds qui y sont domiciliés (Irlande par exemple) ; les régulateurs nationaux dans tous les pays où les fonds de H2O sont commercialisés.

Et il propose que ce soit le superviseur de la société de gestion qui devienne le « lead supervisor ». 

 

Le Sénateur Albéric de Montgolfier et le Sénateur Jran-François Husson mènent actuellement une mission sur la protection des épargnants dans le cadre de laquelle j’ai été auditionné.

Albéric de Montgolfier a posé à Robert Ophèle une question sur les rétrocessions, thème qui m’est cher (et qui coûte encore plus cher aux épargnants français).

 

Robert Ophèle n’a pas répondu à cette question, dommage.

Le président de l’AMF s’est livré à un plaidoyer en faveur du non coté pour tous. J’ai des doutes sur la qualité des produits qui seront proposés dans le cadre de l’assurance vie aux épargnants. De gros doutes.

 

Illustration : Le Palais du Luxembourg par DXR — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

  1. A l’exception des utilisateurs de Robinhood, en raison des pratiques de cet intermédiaire que la SEC a condamné à une amende de 65 millions de $ pour des raisons que j’ai exposées ici : Homo homini lupus.

Une réponse sur « Robert Ophèle au Sénat »

Félicitations… Aucun commentaire pour le PFOF que je ne connais pas, mais ca me parait inquiétant si l’AMF se trompe. Par contre, pour H2O, l’AMF devrait se sentir concernée quand on parle de produits vendus par milliards (l’ACPR aussi non?).
Par contre, c’est terminé pour toi pour etre coopté pour le collège de l’AMF, mais il te reste le Senat ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.